La chirurgie dermatologique

 

 

Quelles types de lésions sont concernées par la chirurgie dermatologique ?

La chirurgie dermatologique concerne de multiples variétés de lésions :

  • lésions bénignes :
    • naevus ou grain de beauté disgracieux
    • verrue
    • kyste bénin
    • cicatrice inesthétique
    • lipome…
  • lésions malignes :   
    • cancers cutanés ( carcinome basocellulaire, spinocellulaire, mélanomes…)

 

Comment savoir si une lésion est bénigne ou maligne ?

Le plus souvent, un dermatologue a déjà donné un avis spécialisé sur la lésion en cause, et il se trompe rarement.

Dans tous les cas, une lésion enlevée chirurgicalement est toujours analysée par un médecin spécialisée en anatomie pathologique, pour ne pas passer à côté d’une lésion nécessitant un traitement complémentaire.

Une fois la lésion retirée, quelles sont les possibilités de reconstruction ?

En fonction de la taille de la lésion et de sa localisation, plusieurs techniques sont possibles pour arriver à une cicatrisation avec le moins de séquelles cicatricielles possibles :

      • cicatrisation dirigée : la cicatrisation est obtenue par de simples pansements, c’est parfois l’option qui donne les cicatrices les plus discrètes.
      • suture directe : lorsque cela est possible la plaie est fermé directement par une suture. C’est le moyen le plus rapide d’obtenir une cicatrisation.
      • greffe de peau : lorsque la plaie est volumineuse et qu’une suture directe est impossible, il s’agit souvent de la solution la plus simple pour aboutir à une cicatrisation rapidement.
      • lambeau : le lambeau cutané consiste à déplacer de la peau toujours vascularisée pour couvrir une plaie, par le jeu de la plasticité cutanée. C’est une solution plus complexe mais dont les résultats sont souvent de meilleure qualité.

 

Le docteur Olivier MORNET s’est formé à la fin de son clinicat spécifiquement à la chirurgie dermatologique au sein de l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse (IUC Oncopole). Il maîtrise donc toutes ces différentes techniques.

 

Modalités de l’intervention et suites opératoires

  • Durée intervention : 1H à 2H, en fonction de la lésion

  • Type d’anesthésie : anesthésie locale ou générale

  • Type d’hospitalisation : ambulatoire le plus souvent

  • Douleurs : non douloureux

  • Pansement : 7 – 10 jours

  • Douche : autorisée le soir même

  • Convalescence : 10 jours

  • Arrêt sport : 6 à 8 semaines

  • Suites opératoires : résultat définitif au bout d’un an

Le docteur Olivier MORNET répondra à toutes vos questions sur la chirurgie dermatologique lors de la consultation.